AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dissidence et contradiction ( Lys )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jin Sandstone
5e année.
Jin Sandstone

■ messages : 34
■ âge : 27
■ qi : 182
■ jukebox : Adagio for strings -- Samuel Barber

Hold your colour
■ chambre : Yi
■ 생활:

MessageSujet: Dissidence et contradiction ( Lys )   Mer 16 Nov - 18:26

Les Chuaghan, un groupe qui sème la terreur dans le lycée, que ce soit par la manipulation ou les poings, leur réputation ternie Chrome et fait trembler certains élèves, mais ce que Chuaghan n'a pas, c'est l'unité, les personnes de ce groupes sont rarement amies entre elles et souvent ça dégénère... Jin est associé à ce groupe à cause de son caractère et de son visage toujours neutre, mais il n'est pas vraiment ami avec les autres, au contraire, ils se battent dés qu'ils se croisent, bref, comme d'habitude, il s'était isolé, le calme et la solitude étaient les choses qui le bottaient le plus.

Allongé tranquillement dans un coin de verdure il ne savait pas vraiment quoi faire, ses cours étaient terminés et il n'avait pas envie de passer son après-midi a courir dans tous les sens, c'est en étant dans son coin qu'il vit un groupe qui était visiblement de chuaghan discuter en riant et pointant du doigt quelqu'un sur le terrain de sport... Génial il ne manquait plus que ça. Ils étaient bruyant... Se redressant, Jin regardait la personnes qu'ils pointaient du doigt... En fait s'était plus sa surproduction mammaire qu'ils regardaient, mais la jeune fille allait surement passer un salle quart d'heure avec ça. Coup du sort ou non, la jeune fille se fit attraper et trainer vers les lieux sombre du terrain de sport. Soucis, les rires de crétins congénitaux des garçons venaient agacer le jeune Jin qui tentait de dormir en paix. Se levant la furie à l'oeil, il se dirigeait donc vers l'endroit où ils étaient. Ni une ni deux, il attrapait l'un des trois homme par le col et le projetait en arrière.


" Allez mater des porno ou trouvez-vous une copine, bande de déchets congénitaux"


Son poing vint se loger dans le nez d'un des deux homme devant lui, le cassant net, les hommes partirent ensuite en jurant qu'il reviendrait se venger, comme d'habitude avec les gens de chuaghan. Soupirant l sortit du coin sombre, avec la jeune fille derrière lui, il avait encore aidé quelqu'un sans le faire exprès. Se tournant vers elle, il voulait lui faire comprendre qu'il n'avait pas besoin d'un toutou redevable, il dit alors;

" Pas la peine de me remercier ou de vouloir me rendre la pareille, je l'ai pas fait pour toi, c'est ce qui arrive quand on a une poitrine de ce genre tu vois. Bref, tu devrais être plus prudente, y'aura pas toujours quelqu'un pour t'aider."

Haussant les épaules, il s'asseyait à présent sur une marche, sa sieste avait été gâchée... Il fallait toujours que quelque chose vienne le faire chier... Mais bon, tant pis... Regardant dans le vide, il constatait que la jeune fille n'était toujours pas partit... Que voulait-elle de plus ? Un biberon et un rototo ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lys Ahen
3e année.
Lys Ahen

■ messages : 138
■ qi : 170.
■ jukebox : I am the best - 2NE1.

Hold your colour
■ chambre : Yu.
■ 생활:

MessageSujet: Re: Dissidence et contradiction ( Lys )   Jeu 17 Nov - 20:12

Le sport n’avait jamais été la matière préférée de Lys. Elle était sortie des vestiaires plus tôt que les autres filles, vêtue d’un débardeur blanc avec un short vert, la couleur typique des uniformes scolaires de Chrome. Ses cheveux étaient attachés en une haute queue-de-cheval, et quelques mèches rebelles venaient balayer le méplat de ses joues. La Ahen s’était étirée au gymnase avant de rejoindre son professeur au grand terrain. Endurance ; tout ce qu’elle aimait. La rousse regarda le long parcours qui s’étendait sous ses yeux et poussa un soupir lassé. Lorsque le reste de la classe rejoignit la belle, le professeur siffla, marquant ainsi le début de la course. La classe de l’adolescente était départagée en plusieurs groupes. C’était d’ailleurs la seule ayant le plus de personnes de groupes distincts. Des Misos, des Chuaghans, des Nolae… De tout. Et en courant doucement dans son coin, Lys sentit une paume s’écraser sur son derrière. La demoiselle sursauta et fit volte-face. Tsss, encore des imbéciles qui ne cherchaient que les problèmes. Lys était souvent victime de gestes obscènes. Et pour cause ; son corps était bien proportionné, avec de jolies formes, et de belles courbes féminines… Et puis, sa poitrine… Elle était d’une grosseur presque handicapante pour le dos de la rouquine.

Après plusieurs tours, Lys se laissa tomber sur le terrain, ses mains appuyées contre l’épiderme terrestre. Des perles de sueur venaient scintiller sur le haut de sa poitrine, sur ses joues, et sur son front. Pantelante, elle s’éventa avec ses doigts avant de se relever pour repartir aux vestiaires, après l’accord du professeur. Comme toujours, Lys passa un petit coup à la douche. Rester étreinte par la sueur toute une journée était un supplice trop malsain. Après s’être déshabillée totalement, la demoiselle se présenta sous la paume de douche. L’eau cascada le long de son être, le rafraichissant dans sa totalité.

Lys sortit de la douche, respirant les fragrances de son gel douche. Elle enfila promptement son uniforme et sortit des vestiaires. Sauf que... Tout ne se passa pas comme elle le pensait. La Ahen s'était déjà imaginée dans le creux d'un fauteuil de bibliothèque, immergée dans une lecture tranquille... Mais une main la tira de son utopie. Des phalanges inconnues s'enroulèrent autour du maigre poignet de Lys, la forçant à rejoindre un coin obscur. Son dos heurta un torse, et une main empoigna l'un de ses seins. Eh merde... Encore et toujours, cette poitrine lui faisait défaut. La peur serpenta son organisme, venant inonder son cerveau. Elle gesticulait comme une furie, poussant des petits cris apeurés.


Ce n'était pas la main qui laissant découvrir son soutien-gorge qui l'effrayait, mais bien le couteau qui était pointé vers la veine de sa gorge. Dépourvue d'une quelconque aide, beaucoup d'étudiants faisant mine de ne rien voir, et de rien n'entendre. La lâcheté des autres fit perler des larmes aux coins des yeux de la belle qui se mit à se débattre un peu plus rapidement avant de se recevoir une gifle. Ses prunelles s'écarquillèrent, une marque vermeille se créant sur sa joue d'opale.

Allez mater des porno ou trouvez-vous une copine, bande de déchets congénitaux.
L'étudiante tourna d'un coup le visage vers son sauveur... Cependant, elle ne vit qu'un poing tellement l'action se déroula rapidement. Ses agresseurs finirent par partir à toute hâte, prenant leurs jambes à leurs cous. Lys se laissa glisser le long du mur, les yeux encore révulsés par la crainte. Seulement, lorsque l'éphèbe aux cheveux mauve fit volte-face et que ses pas s'éloignèrent de la belle, cette dernière se redressa et le talonna... Sûrement par la peur de se retrouver encore une fois dans des mains obscènes. Et malgré les paroles intenses du garçon, l'étudiante ne s'arrêta pas pour autant de le suivre.

Tu crois que je l'ai voulu, cette poitrine ? ... Et je ne te suis pas, je m'éloigne juste d'eux...
Mensonge. Le garçon devait comprendre que si Lys le suivait, c'était pour être rassurée par la carrure impressionnante et la présence déroutante de l'Apollon. Et lorsqu'il se tourna vers elle pour lui en toucher un mot, Lys le regarda du haut de sa petite taille, ses yeux miels brillants d'inquiétude...

_________________
STOP. Bouches-toi les oreilles, s'il te plaît. Allez, fais le pour moi. C'est bon ? Non ! Appuies fort avec tes mains. Voilà, comme ça. Tu entends comme je t'aime ? takemaru&lys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chrome.forumgratuit.org
Jin Sandstone
5e année.
Jin Sandstone

■ messages : 34
■ âge : 27
■ qi : 182
■ jukebox : Adagio for strings -- Samuel Barber

Hold your colour
■ chambre : Yi
■ 생활:

MessageSujet: Re: Dissidence et contradiction ( Lys )   Dim 20 Nov - 12:49

Argument peu convainquant, elle disait qu'elle ne le suivait pas et qu'elle voulait simplement s'éloigner d'eux... Mais encore, s'éloigner, on pouvait le faire dans bien des directions, pas forcement dans celle de quelqu'un d'autre. La regardant de façon sévère et affichant un visage neutre, il allait lui dire qu'elle aille se faire voir quand finalement son regard cyan croisait le regard miel remplie d'inquiétude de la jeune fille... Se frottant l'arrière du crâne, il se disait que ça le faisait chier... Mais qu'il ne pouvait pas envoyer chier quelqu'un qui faisait un tel regard. Maudites filles, toujours trop convaincante à son gout. Faisant mine de ne pas avoir comprit qu'elle le suivait pour se rassurer, il poussa un soupire, il s'était vraiment adoucie depuis quelques temps... Enfin avec les filles du moins.

" Bon ok... Je te laisse t'éloigner d'eux quelques temps si tu veux dire les choses comme ça. Mais je pense pas qu'ils prendront le risque de revenir, ma foi, on sait jamais avec des cons pareil, ils seraient capable de redemander des coups de fouets. Bref, c'est quoi ton nom ? Me le donne pas si tu veux pas, au pire j't'attribuerai le surnom de Vache a lait. Ah ouais... Moi c'est Jin, 5 éme année, je ne dirais pas que je suis ravis de faire ta connaissance"

Toujours désinvolte, il faisait cependant comprendre avec cette discutions qu'il était d'accord qu'elle reste un peu le temps de se rassurer. Non pas par chevalerie, mais simplement car il ne pouvait pas se soumettre à ignorer les agissement des membres de Chuaghan... Bref, regardant dans le vide, il ne prêtait cependant pas attention à ce que faisait la jeune fille, rester debout, s'assoir, partir, danser, elle pouvait faire ce qu'elle voulait tant qu'elle n'était pas trop bruyante. Jin pour sa part ne disait plus rien, même sont souffle était inaudible, il ne savait pas quoi dire et ne cherchait pas à savoir, les mots viendraient seuls s'ils voulaient venir. Finalement, il s'allongeait sur l'une des marche de la sorte de tribune où il se trouvait regardant vers le ciel.

" Il n'empêche, que tu devrais trouver quelqu'un qui garde un oeil sur toi, vu que tu attire les regards un peu trop perverties, ça me rappelle que c'est le troisième fois que je ma bat pour une fille... D'abord cette violoniste, puis cette naine de Roxanne et maintenant toi, ce bahut est plutôt marrant en fait.... Au moins j'ai toujours de quoi faire avec les Chuaghan"

Levant une main vers le ciel, sorte de signe mélancolique, il soupirait, se battre, parler, se reposer, étudier, se battre, se reposer, étudier, finalement ça allait rapidement devenir un cercle sans fin, mais si le choix était résumé à ça, alors il le suivait, et détruirait les murs qui se dresseraient devant lui, et un jour il sortirait enfin de sa cage... C'était ce qu'il pensait à ce moment là, oubliant presque la présence de la jeune fille... Mais il du rapidement revenir sur terre, entendant sa petite voix s'élever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lys Ahen
3e année.
Lys Ahen

■ messages : 138
■ qi : 170.
■ jukebox : I am the best - 2NE1.

Hold your colour
■ chambre : Yu.
■ 생활:

MessageSujet: Re: Dissidence et contradiction ( Lys )   Jeu 24 Nov - 20:56

Ah, ce regard... Les yeux de Lys reflétaient tellement de sentiments doux et tendres, qu'il était presque inhumain de résister à ce charme visuel. Et comme tous les autres, le garçon avait finalement cédé... En gardant cependant une part de virilité en notant bien qu'il se fichait d'elle. Mais la Ahen n'en croyait pas un mot. L'indifférence, c'est bien trop blasant pour un garçon dans son genre. Si vraiment il se serait fichu de la petite rouquine, il l'aurait envoyé sur les roses, et surtout, aurait laissé les Chuaghans tripoter son opulente poitrine. Elle l'avait donc suivi, à travers les terrains de Chrome. Son ombre se distinguait bien de celle du garçon, puisque Lys était d'une taille très petite, et son enveloppe charnelle était aussi épaisse qu'un sandwich sncf. Ses formes étaient voyantes, mais ses bras comme ses poignets étaient frêles, dévorés par le fait qu'elle était difficile avec la nourriture. Elle n'aimait pas grand chose, et était capable de se faire vomir la nuit si le repas n'était pas passé...

Un vrai contraste avec l'éphèbe qui était devant elle. D'ailleurs il dévoila son nom... Jin... Un prénom déjà entendu, puisqu'il se ruait souvent dans les corridors, en sortant de bouches curieuses. Cet étudiant faisait parler de lui. Par la beauté de son regard, mais aussi par son côté terriblement bagarreur qui faisait frissonner les élèves de Chrome. Lys était habituée à assister à des combats, puisque Takemaru aimait frapper tout le monde... Et la Ahen restait sans cesse adossée à un mur, à attendre qu'il en finisse. Que faire face à son amant enragé ? Se mettre entre les deux ne serviraient à rien. Alors elle attendait, sagement, patiemment, enfermée dans une petite bulle. Les cris désespérés des victimes n'arrivaient donc plus à venir jusqu'à ses oreilles... Elle rêvassait en repensant à son ami, avant de relever la moue vers Jin lorsqu'il articula une phrase... Qui, cette fois, ne tomba pas dans l'oreille du sourde.

Me le donne pas si tu veux pas, au pire j't'attribuerai le surnom de Vache à lait.
... Vache à lait ? Lys n'avait jamais entendu un surnom aussi blessant et ridicule. Sa poitrine n'était pas un cadeau d'une déité pour elle, et elle en était complexée. Lys tentait sans cesse de la cacher sous des habits larges, mais Chrome obligeait les demoiselles à porter l'uniforme... Saleté de chemise trop moulante... Les grosses poitrines plaisaient aux hommes ; mais ne pas réussir à voir ses pieds, et être étreint par une stridente douleur aiguë dans le dos n'était jamais agréable. La demoiselle gonfla un instant ses joues avant de cesser. S'il disait ce genre de choses, c'était pour blesser. Oui ; blesser, le seul désir de ces hommes appelés les Chuaghans. Si Lys ne réagissait pas, le bel homme s'arrêterait sûrement. Après tout, à ce jeu, ça serait lui qui s'épuiserait le plus rapidement... Du moins, espérons le... Lys n'était pas une fille très patiente, et pouvait sortir de ses gonds à tout moment...

Après 10 minutes de marche, Lys se posa. Elle s'assit sur le rebord d'une des fontaines du lycée, et tira sur la chemise de Jin pour qu'il s'assoit lui aussi. En empoignant son tissu, elle put sentir les muscles qui couvraient son derme dorsal... Elle en frémit, presque. Ses yeux se détournèrent rapidement des siens, de gêne. La rousse avait toujours été comme ça : sentir la peau d'un autre contre la sienne la couvrait de petits spasmes timides.

Lys... Comme la fleur. C'est plus court que vache à lait, nee ?
Ses prunelles balayaient le sol dallé du regard. Lorsqu'encore une fois, l'adonis éleva son ton de stentor, Lys eut une nouvelle réaction. Il parlait de ses deux colocataires... Roxanne, et sûrement Elena, puisqu'elle était l'unique violoniste de Chrome. D'ailleurs, cette fille jouait à la perfection, alliant méticulosité et finesse dans ses mouvements... Par contre, Lys ne connaissait pas grand chose sur Roxanne. Leur rencontre avait été brève, dans la pénombre d'une buanderie, à une heure du matin. Elles ne s'étaient échangées que quelques mots en Anglais, tout simplement...

Jamais deux sans trois, comme qui dirait. Ceux sont mes colocataires.

_________________
STOP. Bouches-toi les oreilles, s'il te plaît. Allez, fais le pour moi. C'est bon ? Non ! Appuies fort avec tes mains. Voilà, comme ça. Tu entends comme je t'aime ? takemaru&lys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chrome.forumgratuit.org
Jin Sandstone
5e année.
Jin Sandstone

■ messages : 34
■ âge : 27
■ qi : 182
■ jukebox : Adagio for strings -- Samuel Barber

Hold your colour
■ chambre : Yi
■ 생활:

MessageSujet: Re: Dissidence et contradiction ( Lys )   Ven 25 Nov - 11:33

Assit tout deux, la conversation fusait plus ou moins, en fait elle fusait comme elle avait l'habitude de fuser avec Jin pour être plus précis. Elle disait s'appeler Lys hein... C'était sûr que c'était une nom bien moins péjoratif que vache à lait, puis une fleur de lys ça restait plus joli qu'une vache, mais bref, passons. Elle disait aussi que les deux personnes qu'avaient rencontrer Jin étaient ses colocataires, et ben ça alors, si le destins était pas une chose bien foutue en fin de compte. Ou alors c'était une conspiration visant à le radoucir, il fallait savoir, le regard toujours neutre et posé sur le vide, il restait silencieux un temps avant de finalement dire tout simplement et pour éviter qu'une silence ne s'installe

" Si tu me dis qu'il y a une quatrième personne, je vous appellerai le quatuor amen, et pas la même occasion, je saurais qui sera ma prochaine rencontre je suppose"

Il disait ça avec une ton légèrement blasé, en effet ce genre de situations n'étaient pas celles qu'il préférait en général, déjà qu'il n'aimait pas jouer les chevalier protecteur de ces dames, lorsqu'il s'approchait trop de quelqu'un, il pouvait être sur que cette personne allait avoir l'empreinte de sa réputation. Les gens n'osaient pas approcher ceux qu'approchait Jin, c'était un fait et c'était dommage qu'une fille qui semblait aussi gentille fasse les frais de ça. Mais puisqu'à présent ils étaient là, ensemble assit dans un coin paumé, difficile de revenir en arrière... Jin soupirait intérieurement, avant de finalement dire

" Et donc... Lys... Tu ne penses pas que tes agresseurs sont déjà bien loin ? Ou ma compagnie te plait tout simplement ? Dans tout les cas, tu devrais pas te balader seule comme tout à l'heure, quitte à rester un peu plus en tenue de sport, attends au moins que quelqu'un vienne avec toi, mais bon après ce que j'en dis hein... Quoi ? T'as l'air étonnée ? Parce que je parle ? Hey je suis pas un rustre, je vais pas dire à quelqu'un qu'elle peut me suivre et ensuite faire comme si elle était pas là !"

Bon, il disait ça, mais lui-même se surprenait à aligner autant de mot. Ça s'était encore l'influence de cette fichue violoniste qui n'arrêtait pas de le faire parler ! Soupirant bel et bien cette fois-ci, il regardait l'horloge qui s'élevait au loin, il n'était pas vraiment tard, mais doucement le froid commençait à s'installer. Se connaissant bien, il savait qu'il n'allait pas rester longtemps dans ce dernier, il dit alors:


" T'en fais pas pour ces gars là, je ferais en sorte qu'ils ne veuillent plus recommencer sur qui que ce soit, vois ça comme une sorte de promesse je suppose"


Il haussait les épaules comme pour montrer que c'était une façon comme une autre pour qu'elle se sente en sécurité, comme il se le répétait souvent, il aimait l'adrénaline et l'action, mais les actions de la plupart des chuaghan le répugnait. Les viols, agressions à plusieurs, vols et autres méfaits de ce genre lui donnaient la nausée, si l'autorité ne pouvait pas y mettre fin, alors la peur le ferait à sa place. C'est avec un léger sourire en coin qu'il attendait les réactions de la jeune fille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lys Ahen
3e année.
Lys Ahen

■ messages : 138
■ qi : 170.
■ jukebox : I am the best - 2NE1.

Hold your colour
■ chambre : Yu.
■ 생활:

MessageSujet: Re: Dissidence et contradiction ( Lys )   Dim 27 Nov - 12:40

C'est vrai que les agresseurs de Lys étaient déjà bien loin. D'ailleurs, leurs silhouettes n'étaient même plus visibles. Ils devaient s'en prendre à quelqu'un d'autre, et avaient oublié sûrement l'incident antérieur. C'est vrai que la jeune fille aurait pu partir, laissant Jin derrière ses pas. Mais elle avait cette peur que ça recommence. Takemaru n'étant pas près d'elle, elle devait compenser ce manque... Et c'était sur Jin que c'était tombé. Face à son enveloppe charnelle robuste et à ses traits carnassiers, l'étudiante était semblable à un petit agneau, dénué de force et mièvre... Cependant, le loup n'avait bizarrement pas encore décidé de croquer la chaire de la demoiselle. Bien au contraire. C'était assez paradoxal... Une personne totalement différente d'une autre, qui la défend. C'était peut-être ce côté insolite qui forçait Lys à rester près de ce garçon. Elle gonfla ensuite ses petites joues, gênée qu'il lui parle du fait qu'elle restait là alors que ses agresseurs étaient partis depuis déjà bien longtemps.



Ce n'est pas ça. J'ai juste peur qu'on me refasse ce coup encore une fois. Alors, logiquement, je préfère rester près de mon " sauveur " ...
Sa petite voix boudeuse s'éleva jusqu'aux oreilles du garçon. Ah, la petite Lys était si adorable lorsqu'elle prenait cet air renfrogné. Elle ressemblait encore plus à une petite enfant. La perfection de sa peau, et ses grands yeux miels rappelaient la moue d’une gamine… En fait, il n’y avait que ses formes qui rappelaient aux autres qu’elle était une belle jeune fille en fleur. Ses formes, ses formes, un grand aléas pour elle. Si Lys était regardée dans les rues coréennes, c’était bien à cause de ça. Non, personne ne se retournait pour admirer sa longue cascade de cheveux d’un roux singulier. Immergée dans ses pensées moroses, elle sursauta en entendant la voix, qui devint bienveillante, de Jin.

T'en fais pas pour ces gars là, je ferais en sorte qu'ils ne veuillent plus recommencer sur qui que ce soit. Vois ça comme une sorte de promesse je suppose.

La promesse de la protéger … ? Ne rêvait-elle pas ? Les dires du garçon étaient-ils vraiment réels ? Elle ouvrit de grands yeux offusqués, avant de sourire bêtement. C’était bien la première fois qu’on lui promettait quelque chose de la sorte. Sans crier gare, elle attrapa le poignet de l’apollon et glissa ses doigts vers les siens. Son auriculaire passa autour de celui du garçon. C’était un symbole de serment en Asie. Une petite brise automnale vinrent soulever les longues mèches de Lys, caressant de peu les joues de Jin. Le doux zéphyr portait la crinière de cette fleur jusqu’aux sens de l’étudiant, comme pour l’éveiller. Les fragrances vanillées de la belle vinrent englober la petite bulle qui se forma autour d’eux, les éloignant des autres… Comme s’ils se retrouvaient dans un mandala du sixième sûtra cosmique.

... En fait, je sais pourquoi je reste là. J'aime bien être avec toi.
Elle inclina de peu son visage sur le côté et écarta doucement la commissure de ses lèvres pour faire apparaître un doux et franc sourire. Un sourire comme Jin n'avait pas du voir si souvent que ça dans son existence...


_________________
STOP. Bouches-toi les oreilles, s'il te plaît. Allez, fais le pour moi. C'est bon ? Non ! Appuies fort avec tes mains. Voilà, comme ça. Tu entends comme je t'aime ? takemaru&lys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chrome.forumgratuit.org
Jin Sandstone
5e année.
Jin Sandstone

■ messages : 34
■ âge : 27
■ qi : 182
■ jukebox : Adagio for strings -- Samuel Barber

Hold your colour
■ chambre : Yi
■ 생활:

MessageSujet: Re: Dissidence et contradiction ( Lys )   Sam 7 Jan - 22:56

Visiblement la jeune fille avait simplement peur que les choses recommences, il était vrai, que les choses n'étaient que finalement qu'un cycle sans fin, sa poitrine attirerait indéniablement des puceaux assoiffés de viande et elle se ferait indéfiniment agresser... Mais Jin ne parlait pas dans le vide, s'il lui avait dit qu'il s'occuperait de ça, alors il allait s'occuper de ça. Finalement leurs mains s’entrelaçaient dans un moment de silence, puis un faible souffle vint comme sceller un pacte, une promesse, celle de la protéger La regardant, il l'entendait dire qu'elle était simplement contente d'être avec lui. Il n'était pas habitué à ce genre de petites attentions, aussi préférait-il garder le silence, à l'accoutumé, les gens préféraient l'éviter, de peur de ses réactions et actions. Mais cette fille semblait différente, peut-être l'influence de son sauvetage, mais peu importait au final. Retirant sa main de celle de la jeune fille, il se redressait, avançant légèrement, avant de finalement se tourner.

" Avec ça, tu peux être sûre que je laisserai personne te faire du mal, vu ce que les gens pensent de moi, ils auront bientôt trop peur de te faire quoi que ce soit. C'est assez pratique dans un sens, je suppose. Si un jour on m'avait dit que je serais un slogan pour garde du corps sur patte..."


Il fit un léger sourire comme il en avait l'habitude avant de regarder aux alentours, visiblement il n'y avait personne, au moins, ils ne seraient pas dérangés, un mal pour un bien. Le sourire que fit la demoiselle à ce moment la fut comme une sorte de coup de brise glace dans une vitre, il était chaleureux et doux, un sourire dont le jeune homme n'avait absolument pas l'habitude. Restant immobile quelques secondes, il finit par prendre une ton d'ironie:

" Continue a sourire comme ça et c'est ta bouche qui va attirer les pervers"


Bien sûr il ne le pensait pas vraiment, il ne savait simplement pas comment réagir devant une telle réaction, peut-être était-il finalement la personne la moins humaine de ce bahut. Mais ça lui convenait. Se posant de nouveau sur les fesses près de la jeune fille. Il fut prit d'un brin de curiosité, quitte à ce qu'ils soient amis, autant discuter un peu, et pour ça quoi de mieux qu'une question.


" Avant moi, tu n'avais personne pour te protéger de ce genre de chose ? Je veux dire, tu es gentille et attirante, le genre de fille qui a souvent des protecteurs, enfin... c'est assez cliché c'que je dis."

Souriant doucement, l’atmosphère devenait plus douce, était-ce juste l'influence de la jeune fille ou bien juste un caprice de Jin, quoi pouvait bien le savoir, seule la suite allait pouvoir répondre à cette question et elle arriverait bien vite, cette suite, car, on ne contrôle pas les évènements et souvent, ils arrivent bien lus vite que l'on aurait pu l'imaginer....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lys Ahen
3e année.
Lys Ahen

■ messages : 138
■ qi : 170.
■ jukebox : I am the best - 2NE1.

Hold your colour
■ chambre : Yu.
■ 생활:

MessageSujet: Re: Dissidence et contradiction ( Lys )   Lun 9 Jan - 19:13

Il réussissait à la faire rire. Il était tellement maladroit dans ses phrases que ça attirait de doux sourires de la part de la demoiselle. En effet, avant Jin, personne n'avait été désigné pour protéger la fleur... Enfin si, il y avait lui, Takemaru. Mais c'était différent. Leur relation, en elle-même, était différente... Et d'ailleurs, la miss n'arrivait même pas à mettre un nom sur leur liaison. Alors qu'ils marchaient, Lys sentit son ventre se nouer et pousser un grognement... Après deux heures de sport, elle avait terriblement faim. Sans laisser le choix à Jin, elle le tira jusqu'en dehors de Chrome. À l'heure du repas, les élèves avaient le droit de sortir, tant qu'ils revenaient à l'heure demandée. Mademoiselle était une perle, et comme toute gentille fille bien éduquée, préféra manger un sandwich qu'une langoustine à la mayonnaise. Le garçon regardait sa nouvelle protégée d'un air blasé... Séoul était grand, terriblement grand, et surtout bruyant... Heureusement que la flânerie allait être brève. La Ahen tira le Chuaghan jusqu'à un parc... Un vieil homme clamait le bon goût de ses sandwichs, de ses salades, la fraicheur de ses sodas... Lys arriva doucement, aux côtés du garçon, devant, et demanda un sandwich au poulet... Chose que commanda aussi Jin, tant il fût pris de cours. Ils prirent une canette pour deux, et à la fin, Lys glissa discrètement ses billets à elle pour payer deux glaces à la vanille... Car vous vous doutez que monsieur avait payé... De toute manière, comment résister à un regard adorable comme le sien ?

Lys prit les deux pailles qu'elle planta dans le fanta, buvant à la sienne, tandis que Jin but à celle de son côté. Leurs petits nez se touchaient presque, faisant sourire Lys. Il n'y avait rien de sentimental envers eux... Enfin, ce contact ne fit que sourire la demoiselle, car son organe de vie était déjà enchaîné à celui d'un autre... Lys finalement, lâcha sa paille pour se concentrer sur son sandwich qu'elle attaqua. Jin fit la même chose, sauf que ce fut plus une partie de rire qu'autre chose... C'était comme si son sandwich prenait vie ! La salade faisait du ski sur la mayonnaise, la tomate pointait le bout de son nez hors du pain... L'étudiante se mit à rire en voyant le garçon se retrouver avec une moustache de sauce, et lui essuya tendrement avec le doigt. Pas très doué le garçon... Elle déposa ensuite son index sur la tomate qui allait tomber, et la rentra entre les deux tranches de pains.

Tu es vraiment doué...
Elle lui sourit avant de frotter ses mains. Elles étaient d'ailleurs rougies par le froid. Sur la paume, de petites griffures visiblement peu profondes. C'était les marques de son enfance, où elle grimpait aux arbres pour tenter de surplomber les grandes collines verdoyantes... Lorsque Jin alla pour proposer un peu de chaleur, Lys lui fit par ailleurs comprendre qu’elle n’avait pas froid. La neige, elle l’aimait. Souvent, elle se retrouvait assise dedans, jambes à demi nues. Et elle y restait longtemps. Jusqu’à ce qu’elle n’en ait plus envie. Elle pouvait s’endormir dans la neige. La fraicheur de celle-ci ne la dérangeait aucunement. Au contraire bien souvent, elle préférait le froid à la chaleur de l’été ; trop de chaleur lui donnait mal à la tête. L’été, elle n’est pas forcément très bien et son humeur change rapidement.

Tu devrais t'ouvrir aux autres... Enfin, je sais qu'au fond de toi, tu es adorable... N'essaies pas de me contredire, je le sens... Rien qu'en posant ma main, à cet endroit précis.
Lys blottit sa petite main contre le torse de Jin, à l'emplacement de son cœur.

_________________
STOP. Bouches-toi les oreilles, s'il te plaît. Allez, fais le pour moi. C'est bon ? Non ! Appuies fort avec tes mains. Voilà, comme ça. Tu entends comme je t'aime ? takemaru&lys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chrome.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dissidence et contradiction ( Lys )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dissidence et contradiction ( Lys )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les contradiction de la globalisation et Haiti
» Contradiction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ◮ CHROME. :: Terrains de sport-